Prises d’otages 

Définie en 1979 par les Nations Unies “convention contre les prises d'otages”: Toute personne qui saisit ou détient une autre personne ou la menace de la tuer, de la blesser ou continue de la détenir dans le but de demander à une tierce personne d’agir de façon implicite ou explicite pour produire la libération.

Le profil des kidnappeurs et des kidnappés ont changé depuis 2009

Les Français sont par exemple beaucoup moins prudents que les Américains, pourtant très présents à l'étranger. Les Américains ne figurent plus dans le top 10 des nationalités les plus kidnappées : Chine, France, Allemagne, Philippine, Russie, Royaume-Uni, Inde, Espagne, Corée du Sud, Italie et l’Ukraine.

Mesures préventives

“Contexte de risque BAS”

  • Suivez les règles de sécurité habituelle, en particulier la collecte de données, contacts avec les parties en présence, cultivez les réseaux et la connaissance de l'environnement dans lequel vous évoluez
  • Maintenez un profil bas, particulièrement après les heures de travail (restaurants, marchés...). Ne donnez pas d’information (pas de nom quand vous répondez au téléphone...)
  • Si possible, alternez les routes utilisées de/vers votre bureau/résidence. Assurez-vous que les déplacements fréquents soient réalisés à des heures irrégulières


… Guide complet réservés aux membres

DEVENEZ MEMBRE :

  • Accès illimitée à toutes les données du site internet
  • Bénéficier d’un réseau de contacts International
  • Bénéficier de contenus évolutifs
  • Bénéficier d’un soutien individualisé

Participer à l’amélioration de la sûreté et la sécurité des milliers de travailleurs humanitaires en partageant vos données et en proposant des ajouts, mises à jour, modifications, etc.

MERCI DE CONSULTER LES CONDITIONS D’UTILISATION ET DE NOUS CONTACTER 


                 

© Copyright All rights reserved | Tous Droits réservés HumanitarianProtection.org® SASU au capital de 3000.000.000 € Siret 792 581 589 00019 | RCS LYON | NAF 7022Z TVA Intracommunautaire FR 75 792 581 589